5 raisons de participer au camp NANOWRIMO en juillet

Vous êtes auteurs et vous voulez donner un coup de fouet à votre projet littéraire ?

Vous avez toujours eu envie d’écrire mais vous n’osez pas vous lancer ?

Le camp NANOWRIMO est là pour vous aider !

Mais le nanowrimo c’est quoi ?

Ce nom barbare est l’acronyme de National Novel Writing Month (en français : mois national d’écriture d’un roman).

Crée par Chris Baty, le nano (de son p’tit nom) est rapidement devenu l’événement écriture du mois novembre.

Parti des États-Unis au début des années 2000, le concept à depuis franchi toutes les frontières.

De national, il est aujourd’hui international. Regroupant, du 1er au 30 novembre de chaque année, plusieurs millions d’écrivains à travers le monde.

Le but du Nano ? Écrire 50 000 mots en un mois.

Une fois ce chiffre atteint, vous serez officiellement un Nano Winner mais surtout, vous aurez couché sur le papier (ou stocké dans votre ordinateur) ces mots qui vous taraudent depuis des mois.

Bien sûr, ce mois d’écriture intensive n’a pas pour but de produire un roman prêt à être envoyé aux maisons d’édition. C’est même tout l’inverse.

Durant le nano, le but est d’écrire le plus possible : environ 1667 mots par jour. C’est donc la quantité qui prime sur la qualité.

Mais à la fin du mois, vous aurez 50 000 mots ou plus, soit le premier jet de votre histoire ! Et vous aurez les onze prochains mois pour retravailler votre texte et le corriger.

« OK Coral, c’est bien mignon tout ça, mais novembre c’est encore loin ! En attendant on fait quoi ? »

Et bien chers amis auteurs, vous pouvez me rejoindre tout le mois de juillet pour participer au camp nanowrimo !

Parce qu’un mois c’est intense mais court, l’organisation du nanowrimo a crée, il y a quelques années, deux formats légèrement différents dans l’année.

Basé sur le principe des camps de vacances à l’américaine, les camps nanowrimo d’avril et de juillet permettent de se replonger dans son projet d’écriture ou d’en entamer un autre.

Alors, avec le retour des beaux jours, il est temps de sortir tente et réchaud et de s’immerger de nouveau dans l’écriture.

Les 5 raisons pour lesquelles vous devriez participer au camp nanowrimo en juillet !

I) C’est les vacances !

Les vacances d’été sont un super moment pour s’adonner à ses hobbies ou en découvrir de nouveaux.

Si vous devez retravailler votre manuscrit ou si vous avez toujours voulu écrire cette histoire qui vous trotte dans la tête depuis des mois, c’est le moment de vous lancer !

Le rythme de vos journées en vacance est différent. Peut-être parviendrez-vous à moduler plus facilement vos horaires et vos activités dans la journée pour y inclure une session d’écriture ?

Que vous partiez en vacance ou assis dans la chaise longue de votre jardin, les congés sont une excellente période pour écrire.

II) L’été est une période propice au calme et à l’inspiration

Même si vous travaillez en juillet, profitez de l’absence d’une partie de vos collègues et de l’activité qui tourne au ralenti pour dégager de l’espace mental pour créer votre histoire.

Le calme de l’été vous permettra de mieux vous concentrer sur votre projet, de construire vos scènes, d’imaginer les dialogues, etc.

L’été c’est aussi une période de luminosité importante. Les journées paraissent plus longues, on peut s’installer en terrasse, siroter un cocktail et finir d’écrire son chapitre.

Que vous soyez en ville ou sur la plage, observez et inspirez-vous des odeurs, des couleurs, de tout ce qui peut stimuler votre écriture.

Si vous voyagez à l’étranger, prenez note de vos découvertes, de vos rencontres. Elles pourraient vous aider à débloquer les nœuds dans votre histoire ou vous permettre de créer de nouveaux personnages.

III) Vous fixez vous-même vos objectifs

Contrairement au Nanowrimo de novembre, les camps nano sont basés sur des objectifs personnels.

Vous n’êtes pas obligés de vous fixer 1667 mots à écrire chaque jour si vous savez que vous êtes en voyage, et que vous comptez bien profiter de vos excursions.

Si le mois de novembre est souvent synonyme de folie d’écriture, en juillet, on se repose, les doigts de pieds en éventail. Le plus important c’est d’écrire et d’avancer dans votre projet.

Fixez vos propres rythmes et objectifs à accomplir durant le mois, et le 31 juillet, savourez ce cocktail tropical ou ce plat régional qui vous fait saliver en vous congratulant d’avoir relevé le défi.

IV) Booster votre projet littéraire

Le fait d’avoir une date de début et de fin donnera un coup de fouet à votre projet.

Vous savez qu’en trente et un jours, vos objectifs doivent être atteints, et ça, c’est une vraie coup d’accélérateur pour l’avancée de votre roman.

Organisez vos sessions d’écriture selon vos plans pour cet été. Entre deux séances de bronzette ou en soirée après une journée de découverte, je suis sûre que votre récit trouvera une place dans votre planning cet été.

V) Préparez-vous pour novembre !

Participer au camp nanowrimo en juillet c’est également un bon moyen pour vous familiariser avec le concept du nanowrimo.

Juillet est une bonne période pour vous aider à gérer votre temps et vos objectifs sur un mois. C’est aussi une bonne occasion de visiter les différentes ressources qu’offre le site officiel du nanowrimo et découvrir les différents forums.

Rendez-vous sur le forum et la page Facebook français du nanowrimo pour découvrir les diverses discussions des autres nanoteurs et échanger sur vos projets.

Si vous êtes assez à l’aise en anglais, le forum US du nanowrimo est une vraie mine d’or. Vous y trouverez plein d’informations selon les genres littéraires, des conseils, des avis. De quoi vous familiariser avec l’ambiance nano et préparer votre participation de novembre !

Conclusion

Je participe au nanowrimo depuis trois ans. Chaque année, à l’approche de novembre, j’ai ma petite routine et j’ai hâte de retrouver les autres nanoteurs francophones et anglophones pour vivre ensemble ce grand moment dédié à l’écriture.

Le nanowrimo est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie d’auteur. Dédier un mois entier à son projet d’écriture est une expérience riche qui permet non seulement d’avancer dans ses projets littéraires, mais aussi d’apprendre sur soi en tant qu’écrivain.

Et vous, quels sont vos objectifs pour ce mois de juillet ?

Pour aller plus loin :

Lien vers le site officiel du nanowrimo

Vous participez au camp nanowrimo ? N’hésitez pas à partager votre projet en commentaire.

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur « partager » pour le faire découvrir sur vos réseaux sociaux !

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

4 commentaires

  1. Bon, je viens de m’inscrire, ça fait un moment que ça me fait de l’oeil, et justement, je suis en vacances en juillet.

    Je ne sais pas si j’arriverai à avancer, mais bon, pourquoi pas!

    Merci pour l’info, je pensais que ça n’était qu’en novembre!

    1. Super ! Pour ma part, j’avance lentement mais c’est un avantage du camp nanowrimo : on se fixe ses propres objectifs et ainsi on évite le stress pendant les vacances. Bonne continuation, n’hésite pas à venir partager tes avancées si tu le souhaites.

  2. Excellente suggestion, notamment pour ce qui est d’avancer dans son projet littéraire durant l’été. Et en ce 1er juillet, il n’y a pas mieux que le temps pluvieux pour s’y mettre 😉

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *